ANGLOGOLD ASHANTI DE GUINÉE DEMANDE DES LICENCES À MANDIANA

Conakry, le 2 Juin 2021 – Le Chef des opérations de la région Afrique AngloGold Ashanti (SAG) est en Guinée. Sicelo Ntuli est reçu en audience au palais de la Colombe. Il a rassuré le Chef du Gouvernement de la ferme volonté de la SAG à poursuivre les investissements en Guinée. Cette volonté se traduit par la demande de nouvelles licences d’exploration dans la préfecture de Mandiana. La SAG dispose de 4 blocs miniers en Guinée.

La filiale Sud-africaine "espère encore avancer avec l’équipe gouvernementale pour participer au développement de ce beau pays". Le Chef des opérations de la région Afrique AngloGold Ashanti rappelle que la SAG "était la seule à rester en Guinée durant la rude épreuve de l’épidémie hémorragique à virus Ebola en 2014".

La compagnie aurifère ne veut plus se reposer entièrement sur les mines. Elle entretient un projet de ferme piscicole (Tilapia) destiné à la vente. « Nous pensons également enseigner et former pour transférer le savoir acquis.

Le locataire du palais de la Colombe s’est réjouit de voir que depuis 2004 la SAG poursuit ses activités en Guinée. « Soyez sûrs que nous sommes avec vous et croyons en vos différents projets lucratifs. L’une des actions du Gouvernement est de donner les moyens d’avancer au groupe ».

Le chef des opérations de la région Afrique remercie le gouvernement pour l’engagement à travailler avec la compagnie, dans le but d'une meilleure participation au développement du pays. Le défi majeur pour la SAG reste la sécurisation des sites. A Siguiri, une route de 15 km reliant deux mines est en ce moment en construction.

Connectez-vous pour poster des commentaires

Conseil et Déclaration