CIVISME FISCALE EN GUINEE : LE PREMIER MINISTRE LANCE LA PREMIERE EDIDITION

Conakry, le 11 mai 2022 – La Guinée organise ses premières journées du civisme fiscal du 11 au 12 mai. Le premier ministre Mohamed Béavogui a présidé la cérémonie de lancement. L’évènement a mobilisé les membres du gouvernement, les partenaires techniques et financiers, les corps professionnels, les organisations de la société civile, les acteurs économiques, les services de régies financières publiques et les contribuables.

« A travers les journées de civisme fiscal, le gouvernement voudrait renforcer l’attachement au bien commun en soulignant la valeur sociale de l’impôt et son lien avec les dépenses publiques » explique le ministre du Budget Moussa Cissé. Le niveau de mobilisation fiscale en Guinée est très faible : 13% seulement contre 18% au niveau sous régional. Cette année, les services fiscaux projettent une mobilisation record de 26 064 milliards de francs guinéens au titre des recettes budgétaires. Le gouvernement compte ainsi accroitre ses investissements dans les secteurs sociaux. Le Premier ministre a relevé que le thème choisi, la « Fiscalité au Service du Développement », indique bien l'importance des recettes fiscales pour le financement des services aux populations et au développement économique du pays. Mohamed Béavogui a rappelé que le rôle du Gouvernement est de concevoir et mettre en œuvre des politiques publiques et des investissements destinés à l'amélioration des conditions de vie des Guinéens. Pour cela il faut des ressources. Pour le Chef du Gouvernement, « les recettes fiscales mobilisées par les régies financières sont les ressources sur lesquelles les Guinéens doivent compter pour permettre à l’État d’assurer une amélioration du cadre de vie de nos populations ». Avant d’invité les contribuables « à cultiver un comportement de civisme fiscal », le Premier ministre a assuré que ces derniers mois, le gouvernement a engagé des réformes ardues pour sécuriser les recettes fiscales. Le Chef de la délégation de l’gnion européenne, salue l’engagement du gouvernement. Josep COLL espère que ces journées de civisme fiscal vont permettre aussi, « d’écouter la voix et les attentes des usagers et partager avec eux le besoin en cours et enfin porter à leur connaissance les contenus des lois fiscales ».

Connectez-vous pour poster des commentaires

Conseil, Déclaration et Lettre

4120

LA LETTRE D'INFORMATION DE LA PRIMATURE

Dans ce dernier numéro riche et varié nous revenons entre autre sur : -les échos de la présentation…